Octobre 2017, Associations en lutte.

Lire

  » Associations en lutte  »

 

Invités : Florian : Syndicat Asso Solidaires. Jean Claude Boual : Président du CAC, Collectif des associations citoyennes

 

Cet été le gouvernement a annoncé sans autre concertation la suppression des emplois aidés sans aucune solution de remplacement, une annonce qui n’était pas contenu dans le programme du candidat Macron. Une décision qui équivaut de fait à un immense plan social . 
Cette annonce provoque une énorme réaction dans le milieu associatif ainsi qu’au sein des collectivités territoriales et certaines institutions qui ont depuis des années recours aux emplois aidés. Ces emplois soutiennent en effet de nombreuses missions tant sanitaires que sociales, éducatives, culturelles, environnementales. Ils participent ainsi sur l’ensemble du territoire français aux missions de service public de ces secteurs et au renforcement du lien social.
Face à cette décision d’une violence incroyable, qui s’ajoute à des décisions de baisse de subventions dans de nombreux secteurs notamment en Politique de la Ville, le monde associatif se mobilise. Depuis le début du mois de septembre les actions se multiplient et s’organisent.

Le syndicat Asso Solidaires ainsi que le CAC Collectif des associations citoyennes invités sur l’émission sont ainsi totalement mobilisés sur la défense du secteur associatif et des salariés du monde associatif ainsi attaqués, revendiquant la prise en compte d’une réelle politique de l’emploi au sein du milieu associatif, garante des droits du travail et appuyé sur un soutien solide et pérenne de l’Etat.

 

A l’heure où le monde associatif est confronté au langage entrepreneurial, à la marchandisation du social, aux impératifs de rentabilité dans des domaines qui participent aux biens communs, les associations citoyennes mesurent bien aujourd’hui que ses combats reposent sur un véritable enjeu de société où les valeurs de solidarité, d’entraide, d’émancipation, de protection des êtres et de l’environnement doivent prévaloir sur toutes autres considérations.

 

Contacts :