Mai 2018, Ressourceries, Recycleries

Lire

« Ressourceries, Recycleries »

 

 

Invités : Paul Dumayet, Salarié du Refer (Réseau du réemploi en Ile-de-France), et Delphine Terlizi, Responsable des ressources humaines à

La Petite Rockette (Ressourcerie dans le 11ème arrdt à Paris).

Vous ne savez pas quoi faire de vos vieux vêtements, vielles vaisselles, machines en tout genre, meubles… etc, pourquoi ne pas aller les déposer dans une ressourcerie ou une recyclerie. Elles vous ouvrent les bras. Le Refer, le réseau de réemploi en Ile-de-France s’est constitué en 2014 afin de fédérer celles-ci sur le territoire francilien. Aujourd’hui le réseau rassemble 10 structures à Paris, et 28 en Ile-de-France. Parmi celles-ci la ressourcerie de la Petite Rockette est située au 125 rue du chemin vert à Paris. Sur un espace de 1 000m2, 22 salariées, 60 bénévoles s’occupent de collecter, trier, valoriser, réparer (s’ils le peuvent), revendre à prix très très bas au sein de leur boutique ou de donner tout ce que vous leur apporter et qui peut être réemployé. Et ce qui reste sera recyclé dans les bonnes filières. Au total la Petite Rockette à elle seule collecte ainsi 260 tonnes d’objets par an.
Les ressourceries comme celle de La Petite Rockette, ou Mille Collectes dans le 17ème,  l’Interloque Paris Centre dans le 2ème, La Collecterie à Montreuil, 2mains à Aulnay-sous-Bois… et d’autres, prennent tout ce que vous leur apporter, même abîmé ou cassé bien sûr, quand la recyclerie se spécialise sur un domaine. A la recyclerie Rejoué par exemple dans le 14ème vous pouvez apporter vos jouets cassés ou que vous ne voulez plus, ou venir en acheter, idem à la Recyclerie Sportive de Massy dans le 91 pour les affaires de sport ou la recyclerie Cyclofficine dans le 20ème pour les vélos ou encore la Recyclerie du Spectacle à Villejuif pour le matériel de spectacle.

Au carrefour des enjeux de l’écologie et de l’environnement, de nouveaux modèles économiques en circuit court et de nouvelles manières de consommer, du renouveau de relations sociales locales engagés et ouvertes, de l’insertion par le travail, les ressourceries et recycleries ne demandent qu’à se développer. Pour le Refer il en faudrait au moins une par arrondissement à Paris et même plutôt une par quartier, et de proche en proche sur tout le territoire d’Ile-de-France et au delà au niveau national. Car les ressourceries, recycleries de par leur dimension, et leur organisation s’inscrivent avant tout dans le local et n’ont pas les moyens déjà aujourd’hui de répondre à la demande. L’enjeu est donc de les multiplier.

                  Quelques chiffres : la dépense en France pour les déchets est de 16,7 milliards d’euros dont 10 milliards de dépenses publics. De fait l’Ademe (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) estime que 25% d’objets contenus dans ces déchets pourraient être réemployés. Or aujourd’hui seulement 2,5% le sont. De quoi soutenir de nombreuses ressourceries… Celles-ci de fait fonctionnent pour partie en autofinancement et pour une autre en aides publiques, notamment au travers du soutien à l’emploi. La Petite Rockette par exemple c’est 60% en autofinancement et 40% en aides. Ainsi on estime que 2 000 nouvelles ressourceries en France créeraient 70 000 emplois, sachant qu’au sein du Refer actuellement c’est 66% des emplois qui sont des emplois d’insertion, permettant de sortir autant de personnes du chômage de longue durée.
Derniers chiffres : actuellement la Ville de Paris au travers de ces différentes aides donne 450€ par tonne collectée aux circuits de l’incinération et de l’enfouissement des déchets quand les ressourceries, ne récupèrent de la Ville que 50€ par tonne collectée. Or les Ressourceries/ Recycleries créent 850 emplois par tonne de déchets traités quand pour la même quantité de déchets, les filières de l’incinération/ enfouissement n’en créent qu’à peine 3.

Allez encore un effort !

 

Contacts :
http://www.reemploi-idf.org/
http://www.lapetiterockette.org/

Pour aller plus loin deux livres :

« De l’or dans nos poubelles » de Olivier Bonjean, Edition Carbonnier Quillateau-mai 2011

« Homo Detritus » de Baptiste Monsaingeon, Edition Seuil – mai 2017

« Rendez-vous Citoyens! » est une émission de Radio nomade.
Emission animée par Marc Flavigny, en relais avec l’association Atellanes

Contact : flavigny.marc@gmail.com  /  06.87.15.91.24