Novembre 2018, Les Tirailleurs Sénégalais

Lire
 Titre de l’émission :
  » les Tirailleurs Sénégalais « 
A l’occasion de l’exposition « La Caravane de la Mémoire : Les tirailleurs sénégalais avant, pendant et après la 1er guerre mondiale »
où il est question des troupes coloniales d’Afrique noire

 

Invités : Catherine Lahaye : Directrice de l’association « Solidarité Internationale », à l’origine de l’exposition, Joël Broquet Président du partenariat Eurafricain, membre du comité de pilotage de l’exposition, Eric Fous, également membre du comité de pilotage de l’exposition et responsable des recherches iconographiques.

Le premier corps de « Tirailleurs sénégalais » a été créé en 1857 sous Napoléon III au Sénégal. En suivant ce terme sera repris pour parler de l’ensemble des unités d’infanterie recrutés en Afrique noire (Sénégal, Côte d’Ivoire, Bénin, Guinée, Mali, Burkina, Mauritanie, Niger…), et faisant parties des troupes coloniales. Participant dès 1895 à la conquête de Madagascar, le recrutement de « Tirailleurs sénégalais » se multiplie lors de la première guerre mondiale. 160 000 tirailleurs sénégalais, la « Force noire » comme l’a présenté le colonel Mangin ont participé à ce conflit entre 1914 et 1918, parmi lesquels 30 à 35 000 hommes sont morts.
C’est pour témoigner de cette histoire que l’association de Vitry-sur-Seine « Solidarité Internationale » a mis en place en 2016, à l’occasion du centenaire de ce premier conflit mondial, l’exposition « La caravane de la mémoire : les tirailleurs sénégalais ; avant, pendant, après la première guerre mondiale ».
Cette exposition constituée de 38 panneaux avec images d’archives presse, photos, illustrations, ainsi qu’un ensemble d’objets souhaite ainsi proposer à la réflexion du public les représentations de ces hommes et femmes (un panneau est consacré aux femmes et familles de ces soldats) dans l’avant guerre, la période coloniale, jusqu’à la guerre de 14-18 et au delà, et ainsi partager entre tous une histoire commune, encore trop peu connu et qui a de fait totalement transformé les rapports hérités de la colonisation, imposant de fait les ferments des revendications de droits et de liberté pour chacun.

 

 

Rediffusion du 14 novembre 2017.