Juin 2020, Le triangle de Gonesse, Sacré CARMA !*

Invités : Anne GELLE, administratrice de Terre de liens Ile-de-France, Baptiste FRANCOIS, architecte, co-responsable de la Scop d’architecture Fair

Une émission réalisée de nouveau en situation de confinement, chacun dans nos appartements…

A une vingtaine de kilomètre au nord de Paris par l’autoroute A1, arrivé à la hauteur d’Aulnay-sous-Bois, commence le triangle de Gonesse, vaste étendue de terres agricoles s’étalant sur près de 670 hectares.
Coincée entre l’aéroport du Bourget au sud et l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle au nord, la partie est de ces terres agricoles longe la A1 depuis l’ancienne Usine PSA citroën, suivi par le parc d’affaires Paris Nord 2 avec le magasin Ikea que les parisiens connaissent bien, mais également le parc des expositions Villepinte. De l’autre côté, côté ouest, c’est la ville de Gonesse et ses alentours qui bornent cet oasis de terres agricoles, rare bande de champs encore existante à cette distance de Paris.

Or depuis 2010, le projet de création d’une Zac (Zone d’aménagement concertée), sur près de 280 hectares de ces terres, promeut un vaste chantier d’urbanisation avec commerces, bureaux, hôtels et équipements divers, dont Europacity, 760 000m2 entre parc d’attraction et centres commerciaux, prévus sur 80 hectares, était l’emblème.
Etait… car ce projet d’Europacity a finalement était abandonné en novembre 2019, sous la pression notamment d’un ensemble de populations, associations, collectifs (dont le CPTG, Collectif Pour le Triangle de Gonesse), de structures de l’économie sociale et solidaire, qui défendent, à cet endroit, une autre forme de développement, s’appuyant sur le maintien des terres agricoles et un développement de territoire, à partir de celles-ci, beaucoup plus local, assis sur les potentialités et les acteurs déjà présents.

Pour promouvoir ce projet, un regroupement de structures et d’individus engagés, se sont rassemblés sous le vocable de CARMA (Coopération pour une ambition Agricole, Rurale et Métropolitaine d’Avenir).
La scop d’architecture FAIR, et la structure Terre de liens, représentés chacune par nos deux invités, font parties de cette entité CARMA.
Une entité qui rassemble aussi, des agronomes, des chercheurs, des organismes de formation, comme la coopérative Champs des possibles, ou encore les réseaux des AMAP et des magasins Biocoop, et bien d’autres acteurs de la transition.

* en référence au regroupement d’acteurs de la transition, CARMA (Coopération pour une ambition Agricole Rurale et Métropolitaine d’Avenir)

Contacts :

http://carmapaysdefrance.com

https://ouiauxterresdegonesse.fr

https://www.fair.archi

https://terredeliens.org

https://www.leschampsdespossibles.fr

http://reseau-amap.org

https://www.biocoop.fr

Laisser un commentaire