Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 16:01

Emission diffusée en direct le 9 février 2016 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"OCEAN ET CLIMAT"

 

(Conférence du samedi 28 novembre 2016

enregistrée lors de la Coy 11
« Comment la vie océanique influence t-elle et est-elle influencée par le climat ? »)

 

 

 

Invités :

- Laurent Bopp du CNRS, laboratoire des sciences du climat et de

  l'environnement,

- Chris Bowler du CNRS et de l'Institut de biologie de l'Ecole normale supérieure.

 

 

L’océan est une pompe à chaleur et à carbone et dégage de l’oxygène, en ce sens elle participe à la régulation du climat. Mais les quantités de chaleur et de carbone qu’elle intègre influence par ailleurs sa composition, notamment au niveau des planctons.

 

Tout cela est un vaste équilibre.

 

Sur la question de l’environnement et de l’évolution du climat, l’océan joue donc un rôle essentiel souvent peu mis en avant pourtant.

 

Lors de la Coy 11 (Conférence de la jeunesse) mise en place sur trois jours au Parc des Expositions de Villepinte à la veille de la Cop 21 du Bourget à Paris, Laurent Bopp et Chris Bowler sont venus expliquer l’importance de la prise en compte de l’océan dans ces enjeux pour le maintien de l’augmentation du climat à moins de 2 degrés mis en avant par la Cop 21.


Une émission à écouter avec attention !

 

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 15:51

Emission diffusée en direct le 12 avril 2016 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"NUIT DEBOUT"

 

 

 

Une émission réalisée à partir des enregistrements et interviews

réalisés sur la place de la République ces derniers jours.

 

Vous le savez, depuis douze jours, un large rassemblement citoyen s’est mis en place sur la place de la République à Paris et s’étend aujourd’hui dans d’autres villes de province et certaines villes d’Europe.

 

Espaces d’échanges, de débats, de propositions, d’actions, ces rassemblements présentent une grande diversité en âges, milieux professionnels, diversité. La démocratie, la transformation sociale, l’intérêt commun sont au cœur de la réflexion.

 

Ces thèmes sont ceux que notre émission « Rendez vous citoyens ! » développe, questionne, éclaire de fait depuis deux ans, à partir des échanges et témoignages d’un grand nombre d’habitants, acteurs associatifs, collectifs, structures et initiatives, souvent locales, répartis sur le territoire d’Ile-de-France.

 

Aujourd’hui ces rassemblements ouvrent cette parole très largement. Parti du rejet de la loi travail El Khomri, c’est désormais toutes les questions qui secouent nos sociétés qui se débattent et sont mises en questionnement ici : rapport au travail, refondation démocratique, relations commerciales internationales, financiarisation de l’économie, rénovation du politique, migrations, climat et environnement, place de la science, et l’homme dans tout ça ...

 

Assemblées populaires quotidiennes, mise en place de commissions de réflexion, actions, animations, intendance (cantine, régie...) s’organisent chaque jour.

 

Alors si vous voulez en savoir plus, écoutez nous tout à l’heure et connectez vous chaque soir :

sur radio debout à partir de l’appli « Mixlr » ou sur tv debout à partir de l’appli « périscope » ! - Rediff également sur soundcloud

 

Debout !

 

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 15:50

nvizegjzepg

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
20 mai 2016 5 20 /05 /mai /2016 15:44

Emission diffusée en direct le 8 mars 2016 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"-"

 

 

 

Diffusion de -

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 17:40

Emission diffusée en direct le 9 février 2016 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"VOLCANIQUES" UNE ANTHOLOGIE DU PLAISIR

 

 

 

Invités :

- Axelle Jah Njiké, auteure de la nouvelle "Païenne" dans   "Volcaniques", développe des contenus éditoriaux sur la parole des   femmes, également membre du CAMS (Commision pour l'Abolition  des mutilations sexuelles),

- Marie Dô, auteure de la nouvelle "Ta bouche sur mon épaule gauche" dans "Volcaniques", et de plusieurs romans édités chez Plon et les   éditions Anne Carrière, elle a été danseuse professionnelle en France, Etats-Unis (Alvin Ailey American Dance Theater) et Canada (Les Ballets Jazz de Montréal,

- Des adolescentes seront également présentent pour participer aux   débats

 

"Volcaniques - Une anthologie du plaisir" est un recueil de 12 nouvelles, édité aux éditions Mémoire d'Encrier à Montréal en 2015 sous la direction de Léonora Miano. Le projet éditorial au départ est de rassembler sur un même ouvrage douze femmes noires d'origine très diverses : Camerounaise, Franco-Camerounaise, Sénégalaise, Française-Guinéenne, Guadeloupéenne, martiniquaise... pour parler au travers de l'écriture d'une nouvelle, de la sexualité féminine.

A la lecture de ces pages disons-le tout de suite il n'apparait pas qu'il existe de fait une sexualité noire et c'est peut-être l'une des premières conséquences de cette ouvrage de battre en brèche au passage quelques clichés et fantasmes qui pourraient perdurer. Chacune en effet devrait pouvoir s'y retrouver à la lecture de ces pages et certainement chacun au final. Ici la diversité des nouvelles rendent compte d'une même diversité de points de vue et d'axes retenus sur la sexualité féminine. De la rencontre sexuelle vécue comme une symbiose, une expérience presque mystique, à la violence des émotions exacerbées de la passion, à la la sexualité vécue quasi comme un passe-temps avec en toile de fond certaines régions éloignées d'Afrique, sur lesquelles l'auteur pose un regard presque sociologique, à la transmission de l'expérience du plaisir entre génération, à la découverte de sa sexualité et de l'érotisme par la simple lecture d'ouvrages littéraires, à la négation de sa propre sexualité offerte sans retenu aux autres, suite au traumatisme du viol, ou encore à la simple mécanique sexuelle et au rapport d'argent, la sexualité s'ouvre ici à un large champs de réflexion et d'interrogation alors même que le corps et le plaisir demeurent bien au centre de chacune de ces nouvelles.


Nous prendrons en suivant encore un temps afin de parler avec Axelle Jah Njiké de la lutte pour l'abolition des mutilations sexuelles et de la question de l'excision encore très présentes dans de nombreux pays du monde, pratiques revenant finalement à nier à la femme le droit au plaisir et à la sexualité.

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 17:33

Emission diffusée en direct le 12 janvier 2016 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"COP 21 : BILAN ET PERSPECTIVES ?"

 

 

 

Invités :

Thomas Desaunay, membre de l'association Climate, coordonnateur de la Coy (conference of youth) 11 et observateur au sein du groupe Youngo (groupe jeunesse) des négociations de la Cop 21,

- Thomas Desaunay, Conseil auprès des collectivités locales sur les questions d'environnement,

- Eyal Benazera, membre d'Alternatiba Paris, animateur du sommet citoyen sur le climat de Montreuil

 

La Cop 21 (Conférence des parties) vient donc de se dérouler du 30 novembre au 12 décembre 2015. A cette occasion 195 pays (parties) ont validé un accord que tous s'accordent à présenter comme un accord jamais encore atteint jusque-là, ambitieux et volontaire.
Le préambule de cet accord note la volonté de rester en deçà d'une hausse de la température au niveau mondial de 2°, avec un objectif plus ambitieux encore en deçà de 1,5°. Ce même préambule marque également la nécessité de prendre en compte le respect des droits de l'homme, le droit à la santé, les droits des peuples autochtones, des communautés locales et tout un ensemble de principe du droit des personnes dans les décisions qui peuvent être prises dans la lutte contre le réchauffement climatique.

L'engagement financier de 100 milliards des pays les plus développés envers les pays en développement pour soutenir leur transition énergétique et l'adaptation au changement climatique a été acté sur cet accord et le principe d'un rendez-vous tous les 5 ans afin de réévaluer à la hausse les contributions des parties (pays) au niveau de leur engagement national dans ce sens a également été pris.

Pour autant bien des points restent en suspens et il reste à faire appliquer l'ensemble de ces décisions dans le concret. Et tout d'abord chacun sait que les contributions apportées par chacun des parties présentant leurs engagements en matière de lutte contre le réchauffement climatique, amènent tous rassemblés pour l'heure à une augmentation de 3° et non de 2°. La réévaluation des exigences reste donc toujours indispensable. Parallèlement les pays en but d'ors et déjà aux catastrophes naturelles liés au changement climatique revendiquent toujours la mise en place d'assurance au niveau international pour perte et dommages. Dans le même sens la question se pose sur les orientations prises pour orienter les flux financiers vers non seulement le principe d'atténuation (développement des énergies renouvelables notamment) mais également celui d'adaptation (économie d'énergie, agriculture résiliente, frein à la surconsommation..). Et cette manne financière de 100 milliards promise, s'agit-il uniquement d'argent frais ou de redirection de crédits déjà alloués par ailleurs? Cette somme même est-elle à la hauteur des enjeux? Qu'en est-il encore du transfert des technologies indispensable aux pays en développement pour lutter efficacement contre l'urgence climatique?

Or quand on sait que cet accord de Paris qui doit être signé auprès de l'ONU entre le 22 avril 2016 et le 21 avril 2017 par les différents parties, ne doit être appliqué qu'à partir de 2020 et que compte tenu du principe de rendez-vous de révision tous les 5 ans, cela nous amène à 2025, on comprend que la pression de la société civile en matière d'exigence de prises de décisions immédiates et à court terme ne doit pas baisser.

Nos invités bien au courant de toutes ces questions et au fait des mobilisations à engager et à venir nous aiderons ainsi à éclairer tous ces enjeux.

 

Contact :

https://alternatiba.eu/
http://www.studentclimates.org/
http://coy11.org/fr/
http://www.rac-f.org/
http://www.cop21.gouv.fr/
http://unfccc.int/portal_francophone/items/3072.php

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 17:31

"Micro climat"

 

Du 7 au 12 décembre 2015

 

sur Fréquence Paris Plurielle

Retrouvez micro climat sur 106.3Fm

 

12h d'antenne de midi à minuit chaque jour

 

Pour suivre les mobilisations autour du climat à Paris et partout ailleurs

 

Conférences, débats, reportages, interview...

 

 

Le climat prend le micro

 

 

12h Agenda

14h - 18h : reportage, interviews, conférences...

19h - 21h/21h30 : plateau radio en direct
 

 

"Rendez-vous citoyens!" s'associe ainsi aux plateaux radio

 

- Mardi 8 décembre :

  Marchés, capitalisme et crise climatique : crise climatique et écologie

  politique, traités internationaux Tafta, Ceta... VS Cop21, solutions et  

  participation des sociétés civiles

 

et

 

- Mercredi 9 décembre :

  Cop 21 et institutions : qui négocient ? négocient quoi ? comment

  s'organisent les négociations ? Autour de quel texte ?...

 

Bonne écoute!

 

Contact :

www.rfpp.net

 

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 17:23

Emission diffusée en direct le 10 novembre 2015 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"TAFTA OU TTIP, CETA OU AECG …

MAIS DE QUOI TRAITENT TOUS CES TRAITÉS ?"

 

A propos des négociations sur les accords de libre-échange entre l'UE

(l'Union Européenne) et les Etats-Unis, l'UE et le Canada et d'autres

 

 

 

Invités :

- Jean Claude Boual, membre du CAC, ancien membre syndical   permanent de la CGT puis Secrétaire Général de la Fédération de l'Equipement et de l'Environnement, chargé de mission au sein du Ministère de l'Equipement sur les questions relatives aux Service Public et à l'Europe Sociale.

- Johan Tyszler, militant sur le collectif Stop TAFTA

 

TAFTA ou PTCI (Partenariat transatlantique de commerce et d'investissement), TTIP en anglais, ou traité de libre-échange transatlantique entre l'Union Européenne et les Etats-Unis ; AECG (Accord Economique et Commercial Global) ou CETA ou traité de libre-échange entre l'Union Européenne et le Canada, AGCS (Accord Général sur le commerce des Services) et ACS (Accord sur le Commerce des services) ou traités multilatéraux de libre-échange sur les services... la période est aux négociations de tels accords en de très nombreux endroits du monde. Mais que recouvrent-ils exactement? Ouvrir le commerce soit mais sur quels contenus et à quel prix? Voilà les questions que les peuples et citoyens sont en droit de se poser. Encore faudrait-il que les documents de ces négociations et leur fonctionnement soient accessibles. Or là l'opacité règne.

Depuis 25 ans l'UE cherche un accord avec les Etats-Unis et le Canada. Dès 95 les accords du GATT puis de l'OMC (Organisation Mondiale du Commerce) ont cherchés également un accord entre plus de 185 pays. Chacun d'eux ayant une voix, il n'y a pas eu de véritables accords. Aussi désormais c'est de façon bilatérale ou multilatérale que se discutent les accords.

Dans ces traités on parle de tout : Energie, eau, agriculture, agroalimentaire mais aussi marchés publics, santé, éducation, culture, biens environnementaux, éducation... tout est discussion à "échanges?". Et puisqu'on y parle avant tout de commerce, la libre concurrence semble sans cesse être brandi comme LA norme à suivre. Normes environnementales, normes sociales, protections culturelles, protections de santé, services publics... apparaissent dès lors comme des normes qui mettent un frein au commerce et qu'il faut faire sauter, sinon démanteler, édulcorer, brider. Un commerce qui tire vers le bas toutes les protections sociales et particularismes culturelles voilà ce qui apparait être à l'oeuvre au travers de tous ces traités.

Sans compter que les mécanismes proposés pour conforter ces accords une fois mis en place s'avèrent tout sauf démocratique. Ainsi c'est l'Arbitrage privé (au travers de l'ISDS - Investor State Dispute Settlement) constitué d'avocats d'affaires qui est proposé pour régler les litiges potentiels entre Etats et multinationales et non un véritable tribunal. De même c'est un organisme de suivi administratif qui serait chargé de contrôler l'application des traités voir de les faire évoluer.
Si on a déjà vu le gouvernement de l'Australie, suite un accord déjà en cours entre ce pays et les USA, devoir dédommager de plusieurs milliards un cigarettier américain pour cause d'entrave à la concurrence parce que le gouvernement australien développait une campagne anti tabac ou un gazier américain attaquait pour les mêmes raisons le canada parce que le canada refuse l'exploitation des gaz de schyste, on pourrait s'attendre, si de tels traités s'appliquaient tel quel, qu'un jour les cpam (caisses primaires d'assurance maladie), en somme la sécurité sociale à la française, ou encore l'Education nationale soient attaqués par des Assurances de santé privés ou des universités privés selon les principes.

Devant ce constat la mobilisation des peuples et citoyens se développe. C'est que ces traités doivent passer pour être validés par le vote du parlement européen et des parlements nationaux et qu'un seul vote contre suffit à rejeter ces traités. C'est le cas du traité entre l'UE et le canada dont les négociations sont quasi terminées, le traité CETA ou AECG, qui doit passer au parlement européen en 2016 et par les parlements nationaux en 2017 et 2018. Quant aux TAFTA ou PTCI ou TTIP les négociations ont démarré il y a deux ans et vont encore duré plusieurs années.

Chacun peut donc encore s'exprimer et faire entendre sa voix sur des traités qui nous concernent tous.

A bon entendeur!

 

Contact :

http://www.associations-citoyennes.net/
https://www.collectifstoptafta.org/

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 17:19

Emission diffusée en direct le 13 octobre 2015 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"AVANCÉES

DU COLLECTIF DES ASSOCIATIONS CITOYENNES

(CAC)"

à propos de la circulaire Valls, de la chartre d'engagement réciproque, de la lutte contre les « Social Impact Bonds », et de ses initiatives en faveur d'une écologie au quotidien

 

 

Invités :

- Jean-Claude Boual, membre du CAC, ancien membre syndical permanent de la Confédération Générale du Travail (CGT) puis Secrétaire Général de la Fédération de l'Equipement et de l'Environnement, chargé de mission au sein du Ministère de l'Equipement sur les questions relatives aux Service Public et à l'Europe Sociale.

- Isabelle Leparcq, membre du CAC, diplomée en agronomie

 

Le CAC, Collectif des associations citoyennes, a été mis en place en 2010 afin de défendre le secteur associatif face à l'émergence d'une vision entreprenariale de l'association (présente alors dans la circulaire Fillon) , à la baisse des financements, à la multiplication des appels d'offres et des marchés publics au détriment de la subvention, à la mise en avant des partenariat public-privé, à la marchandisation des actions associatives, à la massification des grosses structures face aux petites et moyennes associations, à la multiplication et complexité des procédures administratives...

Depuis 5 ans le travail fourni par le CAC, que nous avions déjà invité lors d'une première émission le 10 décembre 2013, est conséquent, tant dans sa force d'interpellation des pouvoirs public, son rôle d'information du milieu associatif et son travail de propositions en faveur du renforcement du secteur associatif et du mouvement citoyen dans son ensemble à travers lesquels se joue "un modèle de société plus humaine, enraciné dans les valeurs communes de la République et de la démocratie"*

Ainsi avec Jean-Claude Boual et Isabelle Leparcq nous ferons le point sur les avancées obtenues avec la circulaire Valls et la pression à maintenir, sur la chartre d'engagement réciproque entre l'Etat, les collectivités et le secteur associatif. Alors que nous en parlions également lors d'une précédente émission (le 14 avril 2015), nous décrypterons plus précisément encore ce qui se cache derrière les termes de "Social Impact Bonds" et les risques d'une marchandisation des besoins sociaux.

Enfin révélateur de la multiplicité des initiatives associatives engagées vers une société solidaire, citoyenne, avertie des risques écologiques et des questions climat et portée en ce sens vers une modification profonde des systèmes économiques et de partage, les représentants du CAC nous parlerons de leur participation au mouvement Alternatiba et du "répertoire de propositions concrètes pour une écologie au quotidien" rédigé cette année et diffusé depuis septembre dernier. Initiative que le CAC souhaiterait décliner par la suite au niveau local, notamment départemental, et en suivant sur d'autres domaines tels que le secteur social, l'Education populaire, le secteur éducatif...

 

* tiré d'un texte introductif de Didier Minot, membre du CAC, sur l'avenir des associations citoyennes

 

Contact :

http://www.associations-citoyennes.net/

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
11 février 2016 4 11 /02 /février /2016 17:09

Emission diffusée en direct le 9 septembre 2015 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission : "VOYAGEZ SOLIDAIRE !"

 

 

 

Invités :

- Antoine Richard, co-fondateur de "Double sens"

- Ingrid, responsable relations voyageurs à Double sens

- Mélanie Maggi, voyageuse avec Double sens et membre active de

  l'association "Frères de sens".

 

Vous avez envie de découvrir l'Afrique, l'Asie, ou l'Amérique du Nord, hors des sentiers battus. Vous souhaitez en même temps apporter un peu de votre temps et de vos compétences aux personnes des pays que vous traversez. C'est ce grand écart, ce lien entre tourisme et aide au développement que deux amis, voyageurs, impliqués au départ également à titre personnel sur différents chantiers d'Ong, ont voulu mettre en place, en donnant naissance en 2006 à leur agence "Double sens".

Au Bénin, au Burkina Faso, à Madagascar, ou au Vietnam, au Cambodge, au Sri Lanka, ou encore en Equateur, Double sens propose ainsi aux touristes-voyageurs d'organiser leur voyage de 2 semaines à 1 mois entre découverte du pays, excursions et soutien d'éveil auprès de jeunes enfants ou soutien scolaire auprès des femmes (missions proposées notamment dans l'un des trois pays d'Afrique), aide à la construction d'un poulailler, d'une toilette, d'un petit abri ou autres (missions proposées au Vietnam ou au Cambodge) ou encore participation à la préservation de l'environnement (au Sri Lanka).

Aujourd'hui 500 voyageurs se relaient ainsi sur l'année dans l'ensemble des destinations proposées par Double sens, apportant leur aide à des associations et projet locaux et générant de fait par la nécessaire organisation à mettre en place pour les accueillir comme n'importe quel touriste, une véritable petite économie faite de salariés ; coordonnateurs sur place, cuisinières, guides, et de compensations diverses versés localement pour se loger ou se nourrir (que ce soit chez les habitants ou en villa), sans compter l'agence elle-même et ses 5 salariés basés à Paris aujourd'hui, au sein de la Ruche, espace partagé d'entreprises sociales et solidaires, situé quai de Jemmapes, 75010 Paris.

 

Contact :

http://www.doublesens.fr/

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 20:16

Emission diffusée en direct le 14 avril 2015 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"ENERGIE POSITIVE, DÉVELOPPEMENT DURABLE,

IMMEUBLES PASSIFS ... QUI DIT MIEUX ?!"

 

 

 

Invitées :

- Julie Kosman de la Scop "Les Deux Rives"

- Lucie Van der Meulen et Marie Mondain d’Alternatiba

 

 

La Scop des "Deux Rives", installée à Paris et Lyon, acteur de l’aménagement du territoire, de l’urbanisme, de l’architecture et de la construction se donne comme enjeux de réflexion et d’action la transition énergétique, la préservation des ressources naturelles, la santé environnementale et la mobilisation citoyenne. Elle propose ainsi aux architectes, ingénieurs, entrepreneurs, artisans, aménageurs, cadres territoriaux, des formations qualifiantes DDQE "Développement Durable et Qualité Environnementale". Parallèlement, elle développe des voyages d’études afin de faire partager et rendre compte sur le terrain des expériences de réalisations dans ces domaines, à travers l’Europe notamment. Julie Kosman, responsable de la Scop des "Deux Rives" à Paris, installée à la Ruche, Quai de Jemmapes, lieu dédié aux entrepreneurs sociaux, vient ainsi témoigner de cette démarche.

 

Alors que la Conférence des Parties à la convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, la COP 21 qui se tiendra du 30 novembre au 11 décembre 2015 à Paris se prépare, des représentants d’Alternatiba, acteur de la société civile, nous présenteront la grande rencontre (ouverte à toutes structures et acteurs de terrain impliqués dans ces enjeux), installée sous forme de "village" qui aura lieu à Paris Place de la République les 26 et 27 septembre prochain, à l’image de bien d’autres, mises en place sur l’année, partout en France.

 

Dès lors de la Scop des "Deux rives" à "Alternatiba", on le voit bien, la réflexion sur la transformation écologique (économie d’énergie, préservation des ressources, agriculture urbaine, santé environnementale ...) nous amène logiquement à réfléchir conjointement tant aux enjeux de transformations sociales (mutualisation, solidarité, partage, échanges des pratiques, circuits courts ...) que citoyennes (co-construction, participation, initiatives locales ...)

 

Aussi bien dans ce grand mouvement de transformation et de recherche de nouvelles pratiques, les questions et interrogations ne manquent pas. Nous tenterons ainsi d’en évoquer quelques unes, tels que Entre santé, environnement et énergie, y a-t-il des priorités ? Comment travailler une approche globale ? Ou encore, entreprenariat et social font-il bon ménage ? Qu’est-ce-que l’entreprenariat social ? Quelles en sont aussi les conditions ? ou encore qu’en est-il de la question des coûts ? Comment initier une vision du long terme ?

De quoi nourrir d’autres émissions ...

 

 

 

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 20:15

Emission diffusée en direct le 12 mai 2015 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission : "MIGRATIONS"

 

 

 

Invités :

- Christophe Harrisson de France Terre d'Asile

- Sophie Petru de l'Antenne Jeunes (AJ) Flandre

et la retransmission d'une interview de : 

- Gabriele del Grande, coréalisateur du film "lo Sto con la Sposa"*

 

 

Les naufrages, les morts, les disparus se succèdent. La mer Méditerranée compte désormais le plus grand nombre de morts de migrants à travers le monde.

 

Venus de Syrie, Palestine, Irak, Erythrée, Mali, de tous les foyers de violence et de conflits armés autour du bassin méditerranéen, les migrants passent par La Turquie, l’Egypte, la Lybie afin de chercher refuge en Europe. 366 morts le 3 octobre 2013, 500 le 10 septembre 2014, 400 le 12 avril 2015, 800 ce 19 avril 2015 ... On dénombre ainsi plus de 22 000 morts en mer Méditerranée depuis l’année 2000.

 

La migration en Europe est pourtant très loin des migrations qui touchent les pays en développement et les plus proches des conflits. En effet, on estime à 80% le nombre de migrants qui fuient dans les pays limitrophes des pays qu’ils quittent. On compte ainsi par exemple 25% de personnes syriennes au Liban aujourd’hui. Et l’Europe ne représente que 3% des migrations soit 274 333 migrants vers l’Europe en 2014.

 

Avec son film "Io Sto con la Sposa", Gabriele del Grande, Italien, nous rapproche d’une réalité de l’émigration tangible, réelle, celle de personnes prises dans toute leur individualité et leur tissu de relations. En octobre 2013, il rencontre sur une terrasse de café de Milan Abdallah Sallam, étudiant palestinien qui vient d’échapper deux mois plus tôt au naufrage du 11 octobre 2013 entre la Sicile et l’Ile de Malte, non loin de l’Ile italienne de Lampedusa. Le souhait d’Abdallah Sallam comme également celui d’Ahmed Abed et sa femme Mona Al Ghabra, Alaa Al-Din Bjermi et son fils de 14 ans Manar, tous venus de Syrie récemment, est de rejoindre la Suède. Gabriele del Grande qui connait la situation en Syrie pour y avoir été en tant que journaliste décide alors avec deux de ses amis poètes et écrivains palestiniens d’organiser ce voyage. Décision est prise aussi, pour ce faire, de constituer un convoi autour d’une mariée fictive, Tasnim dans le film, Palestinienne et possédant un passeport allemand. D’autres amis italiens se joignent au voyage que le film nous fait vivre ainsi en quatre jours.

Le public qui comprend alors que le risque est que toute cette équipée se fasse arrêter, du fait que certains n’ont pas de papiers, s’attache et écoute l’histoire de chacun jusqu’à se sentir vite membre à son tour du convoi et se mettre à vivre une véritable rencontre.

 

Devant ces morts, devant ces vies humaines fécondes multiples qui fuient la violence et les conflits, l’Europe se doit de réfléchir à de véritables politiques humaines et viables. Le renforcement des dépenses de contrôle, de surveillance qui, par certains aspects, constitue aussi un véritable business, au détriment d’une politique d’aide au développement, d’aide aux réfugiés, d’aide à l’intégration, si elle sauve des vies n’apportent pas de véritables solutions.

 

Demande de conférence internationale sur le sujet à l'initiative du président du Mali, réflexion sur une politique de mobilité globale, mise en place de possibilités de favoriser les demandes de droit d’asile en amont avant de monter dans les bateaux, renforcement des solidarités et responsabilités de tous les Etats au niveau européen (quand on sait que sur vingt-huit Etats, seuls six pays accueillent la grande majorité des migrants), révision du règlement européen dit de "Dublin" sur la détermination des pays retenus pour l’examen des demandes de droit d’asile, révision des politiques de migrations de travail au regard des besoins des pays européens. Si l’on veut en effet éviter le recours au travail au noir, la violence des passeurs et des trafiquants qui amènent à leur tour de nouvelles problématiques, faciliter la fluidité des échanges et les mouvements de migration dans un sens comme dans l'autre, une large réflexion s’impose et de véritables décisions à la fois humaines et pérennes doivent être prises.

 

Pour nous aider à réfléchir à toutes ces questions, Christophe Harrisson de France Terre d’Asile nous apportera ainsi sa propre réflexion et connaissances du sujet. Sophie Petru qui à l’Antenne Jeunes accueille également de jeunes mineurs migrants nous apportera les siennes.

 

*/ "Io Sto con la Sposa" : "Moi, je suis avec la mariée"

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 19:50

Emission diffusée en direct le 14 avril 2015 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"NON À LA DISPARITION DES ASSOCIATIONS CITOYENNES/ 2"

 

 

Invitée :

- Elisabeth Monnerat, ex-responsable du Point Accueil Ecoute Jeunes La Chapelle (PAEJ), fermé en décembre 2014.

 

 

 

Le monde associatif subit depuis cinq ans d’énormes pressions de la part des institutions relayées par des acteurs financiers qui regardent ce secteur comme un nouveau marché.

 

Baisse drastique des subventions, complexité des procédures, multiplication des appels d’offre et de commandes publiques, concentration des soutiens aux grosses structures, … autant d’éléments ayant notamment pour conséquence la mise en concurrence des associations entre elles.

 

Aujourd’hui, la plupart des moyennes et petites associations qui maillent le territoire et travaillent pour le bien commun sont mises en fragilité. Les pertes d’emploi sont nombreuses tout comme les cas de structures contraintes à la fermeture.

 

Elisabeth Monnerat, ex-Responsable du Point Accueil Ecoute Jeunes (PAEJ) La Chapelle vient témoigner de la fermeture de ce lieu d’écoute, de convivialité et d’accompagnement de jeunes en grande rupture, multipliant les conduites à risque et dont très peu de structures s’occupent en définitive. Un lieu aussi qui ferme suite aux baisses successives depuis trois ans, un jour de l’Etat, une autre fois de la Ville ou encore de la Région, sans vision d’ensemble et dont la fermeture aujourd’hui, malgré les alertes répétées d’Elisabeth, arrive à étonner ses tutelles.

 

Le Collectif des Associations Citoyennes (CAC) (qu’on avait reçu une première fois le 13 décembre 2013), travaille justement depuis 2010, suite à la mise en place de la circulaire Fillon qui orientait le monde associatif vers l’entreprenariat social, à témoigner de cette situation et à alerter des risques d’éclatement du tissu associatif si fort et essentiel dans la mise en place sur le terrain en France des solidarités, du renforcement du lien social, de la participation citoyenne, des pratiques culturelles et artistiques, des soutiens à l’éducation populaire, du développement du territoire et de l’éclosion des économies solidaires.

 

Elisabeth Monnerat, comme beaucoup d’autres responsables de structures, souhaitant réagir devant cette situation, a rejoint le Collectif des Associations Citoyennes il y a un peu plus d’un an. Elle nous parlera aussi des avancées obtenues tel que le travail sur la future circulaire Valls pour laquelle de nombreuses propositions du Collectif ont été reprises.

 

Mais qu’en est-il des applications sur le terrain ?

Assurément le monde associatif s’interroge, quand, dans le même temps, on entend parler, après le partenariat public-privé, de la part de banquiers de "Social Impact Bonds", soit la mise sur le marché financier de véritables obligations, titres financiers, attachés à la fourniture de services publics à caractère social. Une pratique venue du monde anglo-saxon à laquelle des banques américaines telles que Goldman Sachs - l’une des banques responsables de la crise des "Subprimes" de 2008 et du "marécage" financier de la Grèce -, mais aussi Bank of America, Merrill Lynch s’intéressent tout particulièrement. En France, le Crédit Coopératif, l’une des banques majeures du monde associatif vient de remettre un rapport sur le sujet.

 

Rendez-vous est pris aussi pour participer au Printemps des Associations Citoyennes qui a démarré le 17 mars 2015 ou encore au séminaire d’été du Collectif des Associations Citoyennes les 6 et 8 juillet 2015 afin d’informer, proposer et réagir.

 


Information : http://www.associations-citoyennes.net/

 

 

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 19:50

Emission diffusée en direct le 10 mars 2015 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"DES FILLES ET DES GARÇONS"

 

Autour de la question des droits des femmes

et de l'égalité homme-femme

 

 

 

Invités :

- Groupe d’adolescents de l’Antenne Jeunes Flandre

- Moktar Maiga, co-responsable de l’Antenne Jeunes (AJ)

- Claire Dupin, chargée de mission du "Plan de lutte contre les

  discriminations" dans le XIXème arrondissement pour le compte de

  l’Association de Prévention du Site de la Villette (APSV)

 

 

Pourquoi une journée internationale des droits des femmes* ?

 

Cela pourra être la question que l’on posera d’abord aux jeunes adolescents autour de la table. Beaucoup de droits en effet sont d’ores et déjà acquis en France sur cette question :

Ouverture du lycée public aux filles à partir de 1880, droit de vote accordé aux femmes en 1944, droit à gérer leurs biens librement sans le consentement du mari en 1965, légalisation de la contraception à partir de 1967, partage de l’autorité parentale en 1970, légalisation de l’avortement à partir de 1975, reconnaissance du viol entre époux en 1990, ...

 

Mais, nombre de ces droits, on le voit, ne sont pas si vieux et demandent aussi bien à s’affirmer et à être pleinement reconnus par l’ensemble de la société … et d’autres droits restent à obtenir.

 

Tandis qu’au niveau international, les situations sont très disparates sur tous ces points. En amont, aussi bien de ces thématiques, se pose souvent la question des stéréotypes et avec eux celle des discriminations dont les jeunes, filles et garçons, portent notamment certaines conséquences, comme ils peuvent bien également comme tout un chacun y participer sans trop bien le mesurer.

 

Sur toutes ces questions nous essaierons aussi ensemble de nous interroger collectivement.

 

 

*/ Journée internationale des droits des femmes le 8 mars.

Information : hhttp://ligueparis.org/antennes-jeunes/flandre/
                     http://www.apsv.fr/discriminations.php

 

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 19:38

Emission diffusée en direct le 10 février 2015 18h 19h

sur Fpp 106.3 FM
 

 

 animée par Marc Flavigny

 

 

  Sujet de l'émission : 

"MASQUES : ART ET CULTURES"

 

 

 

Invités :

- Nicolas Andrillon, Claudia Camara Campos de la Compagnie

   Varsorio

- Arnaud Iprex de Mask Collective.

 

 

 

Le masque traverse toutes les cultures, tous les continents et sa pratique remonte très loin dans le temps.

 

Miroir de nos émotions, élément protecteur, objet de métamorphose, figure sacrée, personnage type, le masque, à travers le théâtre, les pratiques rituelles, le carnaval, la création artistique est multiple, polymorphe. Le masque recouvre une vaste diversité de démarches.

 

Cette richesse, la Compagnie Varsorio comme le Mask Collective ont choisi d’en faire la matière première de leur travail. Entre création, mise en place d’événements, réalisations, ateliers, elles s’attachent à partager et à transmettre cette culture du masque.

 

Varsorio, compagnie de théâtre de masques, impliquée notamment depuis bientôt dix ans dans des pratiques culturelles de proximité autour du masque, vient ainsi d’ouvrir en 2013 un nouveau lieu l’Espace Culturel des Arts du masque sis au 32, rue de la Solidarité dans le XIXème.

 

De son côté, Mask Collective développe un travail de réalisations vidéos à travers le monde témoignage d’une culture vivant du masque. Rendez vous sur son site afin de mieux connaître la culture du masque en Afrique de l’Ouest à l’occasion du festival de masque "Festima". Dans ce même mouvement, Mask Collective s’attache à rendre compte pareillement des pratiques de créateurs contemporains autour du masque. Une démarche dans laquelle s’est engagé Arnaud avec la réalisation d’un masque numérique.

 

 

Information : http://www.varsorio.com/  http://www.maskcollective.com/

 

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 19:34

Emission diffusée en direct le 13 janvier 2015 18h 19h

sur Fpp 106.3 FM
 

 

 animée par Marc Flavigny

 

 

  Sujet de l'émission : 

 

 

 

 

Invités :

En construction

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 19:19

Emission diffusée en direct le 9 décembre 2014 18h 19h

sur Fpp 106.3 FM
 

 

 animée par Marc Flavigny

 

 

  Sujet de l'émission : 

"DONNONS-NOUS DU TEMPS !"

(Autour de l’Accorderie du XIXème)

 

 

 

Invitées :

- Laetitia Jacob, responsable de l’Accorderie (Paris XIXème)

- Eugénia et Vilma, deux Accordeuses.

 

 

L’Accorderie du XIXème arrondissement vous accueille désormais au 23bis, rue Mathis.

 

A l’époque de la réalisation de cette émission que nous vous proposons en rediffusion elle était installée temporairement rue Mathis comme nous l’indiquait Laetitia Jacob.

 

Echange de temps par le biais de compte temps, de chèque temps, l’Accorderie réinvente l’échange de service.

 

Vous avez besoin que l’on vous répare une fuite d’eau … Vous préparez un voyage et désirez quelques conseils … Vous vous demandez comment réaliser ce plat afghan … Vous manquez de bras pour un déménagement,

… Pas de soucis ! Vous joignez un Accordeur ou une Accordeuse capable de vous aider sur un service précis et vous pouvez profiter. En échange, vous lui faites un chèque temps et le tour est joué.

 

De votre côté, vous savez très bien coudre ou vous connaissez l’espagnol, un autre Accordeur ou une autre Accordeuse pourrait bien être intéressé(e) par vos services et vous contacter à son tour.

 

Vous avez compris ? … Oui enfin presque ... Alors écoutez bien cette émission ! On vous explique tout. Car l’Accorderie c’est aussi une histoire de liens et de rencontres comme nous l’expliquent Eugénia et Vilma.

 

 

Information : http://www.accorderie.fr/paris19/

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 19:03

Emission diffusée en direct le 11 novembre 2013 18h-19h

sur Fpp 106.3 Fm

 

 

animée par Marc Flavigny

 

 

Sujet de l'émission :

"MÉMOIRE ET ENGAGEMENT"

(Autour de l’Usine Renault de Boulogne Billancourt - Ile Seguin)

 

 

 

Invités :

- Henri Benoist, dessinateur technicien d’outillage, rentré chez Renault en 1950, militant syndical de la Confédération Générale du Travail (CGT), un temps au syndicat Force Ouvrière (FO), membre du Parti communiste International (PCI), passé par le Parti socialiste unifié (PSU), engagé avec sa femme Clara dans l’ensemble des luttes sociales et politiques sur "Billancourt" dès leur entrée

- Georges Hufschmitt, ingénieur chez Renault à la même époque,  syndicaliste CGT

- Areski Amazouz, ouvrier, entré chez Renault plus tardivement en 1972, responsable syndical CGT, aujourd’hui responsable de  l'Association des Travailleurs de l’Ile Seguin (Atris) ayant pour objectif  de garder trace de toute cette histoire sociale née autour d’un lieu   emblématique, aujourd’hui démoli.

 

 

Dans l’une des boucles de la Seine, à la sortie de Paris, au Sud-Ouest, dans l’ancien village de Billancourt, s’est développée durant près d’un siècle l’usine Renault-Billancourt, fermée en 1992.

 

Pour les Parisiens et toute la France, cette usine garde une place particulière, par son gigantisme, son nombre d’employés - entre 35 000 et 40 000 au plus fort de sa production - et la place qu’elle a prise très tôt dans les mouvements de revendications sociales et politiques.

 

L’Usine Billancourt avec ce grand "paquebot", fait d’immenses hangars hétéroclites, juché sur l’Ile Seguin, renvoie ainsi au développement industriel en France au début du XXème siècle traversé par les deux guerres mondiales qui s’accompagne de la mise en place du travail à la chaîne, et représente le lieu de tous les combats, ouvriers, syndicaux, politiques mais également les luttes pour les mouvements d’indépendance des ex-pays coloniaux, au premier chef desquels l’Algérie. Cette immense organisation industrielle, cette effervescence militante, ces luttes, ces acquis obtenus pied à pied, Henri, Georges et Areski nous en parlent.

 

A travers notamment l’Association des Travailleurs de l’Ile Seguin (Atris), au-delà des bâtiments aujourd’hui disparus, sans beaucoup d’égard vis à vis de cette mémoire, c’est cette richesse humaine qu’ils veulent transmettre, cet engagement.

 

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 18:45
Emission diffusée en direct le 14 octobre 2014 18h-19h
sur Fpp 106.3 FM 
 
 
animée par Marc Flavigny

 

 Sujet de l'émission :

"MAÎTRISER LES ECRANS" 

 

(Retour sur le colloque du 30 avril 2014 en Mairie du XIXème à partir d’un ensemble d’interviews réalisées à cette occasion)

 

 

 

Interviews de :

- Jacques Brodeur, professeur de sport à la retraite, à l’origine des projets de la "Semaine sans écran" au sein des écoles au Canada et  en France

- Loys Bonod, professeur de Lettres classiques, blogueur sur "la vie Moderne.net"

- Christian Gautellier, président du Collectif d’associations "Enjeu immédiat", responsable au sein des CEMEA du pôle "Médias, Education critique et Citoyenneté".

- Sophie Jehel, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris 8, ex-membre du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA) 

- Eloïse Junier, psychologue en crèche, journaliste (presse écrite)

- Anne Lefebvre, parent d'élève à l’école Manin

- Lamine Mouldaia, directeur de l’école primaire Manin (Paris

  XIXème),

 

 

Autour de l’utilisation des écrans par les enfants et adolescents, enjeux économiques, stratégies marketing, questions éducatives, prévention, images, outils numériques et école, expériences de terrain autour du projet de la "Semaine sans écran", voici en résumé les sujets auxquels ce colloque très dense du 30 avril 2014 intitulé "Maîtriser les écrans" s’est posé durant toute une journée de plus de dix heures.

 

Un colloque qui a rassemblé en effet plus d’une quinzaine d’intervenants dont les personnes présentes à l’émission mais également Bernard Stiegler, philosophe, Sabine Duflo, psychologue, Bruno Harlé, psychiatre, Kristine Paulsen, conseillère pédagogique dans l’Etat de Michigan (USA), Elisabeth Baton-Hervé, auteure de livres et d’articles sur la publicité aux enfants, Hervé Kempf, journaliste spécialisé en écologie, auteur de l’article "La télé c’est violent", Raphaëlle Riobé de l’Equipe de Développement Local (E.D.L.) du XIXème et plusieurs témoignages de parents d’élève de différentes régions de France, de professeurs et de collégiens.

 

En alternant ainsi, au cours de cette émission, sept interviews réalisées à cette occasion, nous souhaitons rendre compte de ce débat riche et mobilisateur, proposé par la société civile, sur un sujet assurément très prégnant dans nos sociétés où les écrans sont multiples mais où la question de leur utilisation et de leur place, notamment auprès des enfants et adolescents, reste pour autant très peu abordée.

 

Informations : http://colloque30avril2014paris.edupax.org

 

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article
19 juin 2015 5 19 /06 /juin /2015 18:40

Emission diffusée en direct le 9 septembre 2014 18h 19h

sur Fpp 106.3 FM
 

 

 animée par Marc Flavigny

 

 

  Sujet de l'émission : "EUROPE ET CITOYENNETÉ"

 

 

 

Invité :

- Jean Claude Boual, ancien membre syndical permanent de la Confédération Générale du Travail (CGT) puis Secrétaire Général de la Fédération de l'Equipement et de l'Environnement, membre de la Commission exécutive, chargé de mission au sein du Ministère de l'Equipement sur les questions relatives aux Service Public et à l'Europe Sociale.

 

 

Parlement, Commission, Conseil européens, on en parle beaucoup ... Du moins, en entend-on parler, mais de quoi s'agit-il exactement ?

Qu'est-ce-qui fondent ces instances ? De quels pouvoirs disposent-elles ? Comment se construit un traité ? et que signifie cette suite de traités dont on retient malgré tout certains noms ...


Réflexion sur le service public européen, question sur les négociations de l'accord de libre-échanges transatlantiques et bien d'autres sujets sur lesquels nous chercherons à comprendre les enjeux.


Au fait, il y a une élection européenne le 25 mai prochain. Vous devez être au courant. Il s'agit d'élire les 74 députés français qui siègeront au Parlement européen qui en compte 751 au total. Comment ça marche cette élection exactement ? Là aussi, nous essaierons d'éclairer nos lanternes !

 

 

Rediffusion du 13 mai 2014 : Reprise partielle : Actualités européennes de l’été 2014

Repost 0
Published by radionomade.over-blog.fr
commenter cet article